Des nouvelles !

___Voilà le triste constat qui s’impose en cette mi-novembre. Parce qu’il me semble normal de vous rendre des comptes quant à cette absence prolongée, à vous qui prenez le temps de me suivre, de me lire et de me laisser régulièrement des commentaires, je prends aujourd’hui le temps de vous écrire un article pour vous expliquer les raisons de ce silence et vous « rassurer ». Malgré des apparences trompeuses, le blog n’est pas à l’abandon ! et sa fermeture ou l’arrêt de publication n’est pas à l’ordre du jour ;).

___2015 a été une année riche en émotions en tous genres pour moi ! Aussi bien sur le plan des études que dans ma vie personnelle. Entre grands bonheurs (je suis tatie d’un petit bout de chou adorable depuis le début du mois d’octobre !), angoisses (rédaction de ma thèse, premiers pas dans la vie professionnelle…) et véritables coups durs… Je suis passée par toute la palette des émotions possibles !

___Les mois à venir s’annoncent tout aussi incertains. Si j’ai enfin bouclé ma thèse (je prépare actuellement la soutenance qui aura lieu à la fin du mois, mettant ainsi un terme définitif à six années de fac et à ma vie étudiante !), les mois qui suivront seront sous le signe de la recherche d’emploi. Etant d’une nature à détester l’imprévu, l’idée de ne pas savoir où ni ce que je ferai dans six mois est évidemment – vous vous en doutez ! – une source d’angoisse considérable !

___Durant ces longs mois, je n’ai quasiment pas lu. La rédaction de ma thèse en alternance avec des périodes de remplacements professionnels m’a pris tout mon temps et une énergie considérable. Je ne compte pas les heures que j’ai passées dessus et suis infiniment soulagée d’en voir enfin le bout !

___Pourtant, l’envie de bloguer/chroniquer est toujours là. Je fourmille de projets pour le blog, d’idées d’articles et j’ai envie de vous parler de tas de choses ! Car si durant tout ce temps je n’ai pas eu la motivation d’ouvrir un seul livre (en dehors de ceux en relation avec mon sujet de thèse), j’ai consacré mes précieux moments de détente à visionner des tas de films, me découvrant une réelle passion pour le cinéma des années 30 aux années 70 ! Humphrey Bogart et James Stewart ont ainsi fait chavirer mon coeur <3, Bette Davis et Katharine Hepburn m’ont époustouflée par leur talent, William Powell m’a fait exploser de rire… Sans parler de Judy Garland, Clark Gable, Paul Newman, Elizabeth Taylor, Myrna Loy, Ginger Rogers… Ma collection de DVD s’est considérablement étoffée et j’ai découvert de véritables pépites parmi tous ces « vieux films » ! Autant de coups de coeur cinématographiques en pagaille que je souhaite partager avec vous, des acteurs et actrices mémorables dont j’ai très envie de vous parler, des classiques que vous connaissez très certainement (ou dont vous avez au moins entendu parler), des films plus confidentiels ou moins connus que j’espère vous donner envie de découvrir…

___Vous l’aurez compris, j’ai ainsi envie d’accorder une place plus importante au cinéma et aux films sur ce blog. Principalement ceux de la période 1940-1970, mais pourquoi pas aussi à des films plus récents, dès lors qu’ils ont un rapport avec la littérature (adaptation cinématographique d’un roman célèbre par exemple) ou qu’ils abordent un sujet qui me passionne (des films « historiques » en général). Evidemment, je n’ai pas la prétention de me revendiquer « critique cinéma » (pas plus que « critique littéraire » d’ailleurs 😉 et mes avis seront certainement maladroits, mes analyses pas très « techniques », mes opinions éminemment subjectives… Je n’apporterai définitivement pas un éclairage nouveau sur le travail de ces réalisateurs dont l’oeuvre a déjà été décortiquée par nombre d’experts et de passionnés beaucoup plus compétents. Mais si je peux au moins éveiller la curiosité de certains d’entre vous pour le sujet ou vous donner envie de découvrir certains de ces films, je serais comblée !

___Il n’est évidemment pas question d’oublier les livres et la littérature ! Doucement, je me suis remise à lire ces dernières semaines. Un premier article a été publié hier consacré au roman de Betty Smith, « Le lys de Brooklyn » et un autre est actuellement en cours de rédaction. Je ne chronique cependant pas tout ce que je lis, essayant la plupart du temps de me concentrer sur des romans ayant été relativement peu chroniqués (sur Babelio ou sur la toile en général), ou bien des oeuvres « coups de coeur » dont je tiens absolument à vous parler. Exception faite de ces dernières semaines où, venant tout juste de me remettre à lire et peaufinant les derniers détails pour ma soutenance de thèse, je n’ai pas eu le courage de chroniquer certains livres qui auraient pourtant mérité que je m’y arrête* :

• « Loin de la foule déchaînée » de Thomas Hardy

Lu après avoir visionné et eu un véritable coup de coeur pour l’adaptation réalisée en 2015 par Thomas Vinterberg (avec Carey Mulligan et Matthias Schoenaerts au casting). Le roman, que j’ai préféré à Tess d’Urbervilles, a lui aussi été un quasi coup de coeur. Et contrairement à ce que je craignais, le visionnage du film n’a en rien gâché ma lecture. Au contraire, connaissant par avance les grandes lignes de l’histoire, j’ai le sentiment d’avoir pu davantage apprécier l’écriture de Thomas Hardy, de mieux appréhender ses intentions et la mécanique du roman ainsi que la finesse de certains détails. Un roman et un film que je vous recommande chaudement (le livre a justement été réédité en version poche cette année à l’occasion de la sortie de cette nouvelle adaptation).

 

« La ferme de cousine Judith » (Titre VO : Cold Comfort Farm) de Stella Gibbons. J’ai appris totalement par hasard la parution de ce nouveau titre de Stella Gibbons aux Editions France Loisirs (à ma connaissance, la seule traduction française de ce titre datait de 1946 aux éditions Julliard et sous le titre « La Ferme de froid accueil »)  et me suis immédiatement empressée de me le procurer. Après avoir eu un véritable coup de coeur pour le roman « Le bois du rossignol », j’étais impatiente de découvrir ce titre, qui semble faire l’unanimité chez les lecteurs anglophones (c’est d’ailleurs le roman de l’auteure le mieux noté sur Goodreads !). Autant dire que ma déception a été à la hauteur de mes attentes… Je ne suis parvenue à véritablement entrer dans le récit à aucun moment, ne me suis réellement attachée à aucun personnage et je suis loin d’avoir trouvé le livre aussi horripilant que ce à quoi je m’attendais. Je n’ai par ailleurs retrouvé ni la finesse d’écriture du « Bois du rossignol », ni sa subtilité dans la construction du récit (une fin précipitée et brouillonne). Ainsi, là où « Le bois du rossignol » réussit à s’imposer comme une version moderne et une parodie fine, grinçante et subtile du conte de Cendrillon, « La ferme de cousine Judith » ressemble selon moi davantage à une caricature de conte fée, à l’exécution grossière et survolée. Peut-être n’étais-je pas dans un bon état d’esprit au moment de ma lecture ? ou bien est-ce la traduction qui est en cause (j’avais salué l’excellent travail de Philippe Giraudon sur « Le Bois du rossignol ») ? Toujours est-il que j’espère que le roman « Westwood » qui est dans ma PAL me « réconciliera » avec une auteure qui m’avait pourtant fait forte impression lors de ma première lecture !

« La lionne : Un portrait de Karen Blixen » de Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg (Editions Sarbacane, 2015). Un roman graphique qui vient tout juste de paraître et retraçant (comme l’indique son titre) la vie de Karen Blixen. De cette auteure dont je ne connais l’oeuvre que de loin (je dois d’ailleurs faire partie des rares personnes à ne pas avoir vu le cultissime « Out of Africa », adaptation de son roman le plus célèbre), je ne savais pas grand-chose, pour ne pas dire rien du tout. Remarquablement construite et réalisée, cette BD de presque 200 pages et au graphisme exceptionnel est à la fois une biographie époustouflante et une véritable invitation au voyage ! J’ai en effet été littéralement emportée au coeur de ces décors africains flamboyants, superbement restitués, et de ces paysages à couper le souffle ! Certaines planches sont de véritables oeuvres d’art et le sentiment total d’immersion est renforcé par la qualité de la narration, d’une incroyable fluidité. Les adeptes les plus fervents de Karen Blixen n’apprendront peut-être pas grand-chose de nouveau, mais pour les novices tels que moi, ce roman graphique offre une introduction et une première approche parfaite à l’oeuvre d’une femme hors du commun et à la vie littéralement romanesque ! Une oeuvre exceptionnelle, à la fois dépaysante et instructive, et un vrai bijou que je compte bien garder précieusement dans ma bibliothèque !

___Durant les mois à venir, je ne peux rien vous garantir quant au rythme des publications. Il est très probable qu’elles soient encore très irrégulières pendant quelques temps (à l’image de ma vie, elle aussi en plein bouleversement !). Néanmoins, vous l’aurez compris, je fourmille d’idées et de projets pour l’évolution du contenu de ce blog que j’espère pouvoir concrétiser dès que possible !

___Merci de continuer malgré tout à me lire et pour tous vos commentaires (même si je mets parfois énormément de temps à vous répondre, c’est toujours un bonheur de vous lire !).

A très bientôt !

* Vous pouvez également suivre toutes mes lectures sur mon profil Livraddict 😉

 

Publicités

4 réflexions sur “Des nouvelles !

  1. Oh, quelle joie de te retrouver! J’ai eu peur de ne plus jamais lire tes chroniques ! Et en même temps, comme je comprends ton silence : moi-même, lorsque je rédigeais mon mémoire et achevais mes études, j’avais délaissé le blog, ayant alors l’esprit trop pollué par l’incertitude de ma vie professionnelle. J’ai hâte de découvrir tes futures articles et je croises tous mes doigts pour ta thèse et ta soutenance!

    • C’est aussi un vrai plaisir pour moi de relire tes commentaires ! 🙂 Depuis mon « retour », je suis (évidemment ^^) déjà passé sur ton blog où j’ai pu constater que j’avais beaucoup de retard à rattraper! Mais j’avoue que loin de me déplaire, je me réjouis au contraire par avance de tous ces articles à lire (ma wish-list un peu moins ^^). En tout cas, je vois que tu as toi aussi traversé la même chose avec ton mémoire ! -_- J’ai vécu exactement tout ce que tu as décrit !! En tout cas, merci pour le soutien 😉 Ma soutenance s’est bien passée et aujourd’hui, j’en ai donc officiellement fini avec la thèse et les études ! \o/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s