« Chimère(s) 1887, tomes 3 et 4 » de Melanÿn & Christophe Pelinq & Vincent

Tome 3 : Paris, 1887. La jeune Chimère est soupçonnée du meurtre sauvage de l’une des pensionnaires de la Perle Pourpre. Elle se retrouve enfermée à Saint-Lazare, un terrible établissement craint de toutes, réservé aux détenues et aliénées de la pire espèce. Mais la jeune fille a des révélations à faire : elle aurait été utilisée pour compromettre Ferdinand de Lesseps et l’empêcher d’achever le chantier du canal de Panama.

Tome 4 : Paris, 1887. Toutes les filles de la Perle Pourpre sont sous le choc : Chimère est en fait la fille de Gisèle ! Et la jeune fille compte bien profiter de cette descendance pour seconder sa mère dans la gestion de la maison close. En outre, elle dispose d’une pièce maîtresse : la photo d’elle, en compagnie de Ferdinand de Lesseps, qui ternirait à jamais la réputation de l’établissement. Gisèle s’en rend compte à présent : c’est bien le même sang glacial que le sien qui coule dans les veines de Chimère.

Mon opinion

ATTENTION ! Risque de spoilers sur les premiers tomes de la série !

(Chronique des tomes 1 et 2 ici)

___Le troisième tome de la saga démarre sur les chapeaux de roue avec l’arrestation de la jeune Chimère, qui, accusée du meurtre de l’une des pensionnaires de La Perle Pourpre, se retrouve incarcérée à la prison Saint-Lazare. Ce changement temporaire de décor est l’occasion pour les scénaristes de conduire le lecteur au coeur des geôles crasseuses de l’établissement pénitentiaire où l’on découvre avec effroi le sort réservé aux détenues ainsi que les approches alors en vigueur pour traiter l’hystérie féminine. Au cours de sa courte détention, Chimère fait ainsi la connaissance d’un dénommé Charcot (!) qui, dans le cadre de ses études sur l’hystérie, s’essaie à diverses techniques expérimentales, parmi lesquelles l’hypnose. Le célèbre neurologue ne tarde pas à voir en la jeune fille un excellent sujet de recherche.

___Ainsi prise dans les filets d’un scandale politico-financier, Chimère, une fois libérée, retourne pourtant rapidement la situation à son avantage. Ayant en sa possession un cliché susceptible de lourdement compromettre la réputation de l’établissement, la jeune fille entend bien l’utiliser à son avantage. Au terme de ce troisième opus, l’adolescente se révèle ainsi sous un jour beaucoup plus sombre. Sans se départir de sa force de caractère, l’innocente Chimère laisse place à une jeune femme calculatrice et manipulatrice, déterminée à prendre son destin en main et prête à tout pour conquérir sa liberté.

___En parallèle du destin de Chimère, une succession de flashbacks, tous parfaitement orchestrés, nous emmènent sur les traces du passé douloureux de Gisèle, la tenancière de La Perle Pourpre. Bien que judicieusement insérés dans la narration, ces retours en arrière amènent des développements relativement attendus depuis les précédents tomes et les intentions sous-jacentes des scénaristes deviennent rapidement limpides pour le lecteur qui ne tarde pas à établir les connexions reliant les différents protagonistes. Dès lors, les révélations supposées de cet opus n’ont pas l’effet escompté et la scène finale se révèle beaucoup trop attendue pour impressionner le lecteur.

___Après un troisième opus non dénué de rythme mais relativement pauvre en matière de révélations, le quatrième volet semble amorcer un virage dans la saga. Suite à la révélation fracassante (mais pour le moins attendue) qui venait clôturer le tome précédent, la série repart ainsi sur de nouvelles bases.

___Chimère seconde désormais sa mère dans la gestion de La Perle Pourpre et se métamorphose peu à peu en une redoutable femme d’affaire. La jeune fille ne manque pas d’idées pour faire fructifier l’entreprise familiale. Alors que la nouvelle co-gérante du bordel se révèle sous un jour de plus en plus froid et manipulateur, Gisèle, encore sous le choc de la révélation du lien qui les unit, semble gagner peu à peu en humanité et vouloir se racheter une conduite auprès de sa fille.

___Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, les opposants à de Lesseps n’ont pas renoncé à mettre la main sur le précieux cliché qui leur permettra d’entraîner la chute de l’homme d’affaire. Après avoir connu un premier fiasco, le complot visant à décrédibiliser l’entrepreneur prend ainsi une nouvelle dimension avec l’entrée en jeu d’un nouveau complice, sous les traits d’une prostituée à la beauté fatale. Fraîchement débarquée de New York, la jeune Apollonie est ainsi chargée de se faire embaucher à La Perle Pourpre afin d’informer ses commanditaires de tout ce qui s’y passe et de mettre la main sur le précieux cliché

___En parallèle de ces intrigues politique et familiale, les scénaristes continuent à nous dévoiler sporadiquement les premières années de vie de Chimère, se focalisant cette fois-ci sur la période où elle partagea le quotidien de son père, artiste peintre, avant d’être brutalement arrachée à lui.

___Alors que les scénaristes étoffent et nuancent peu à peu la personnalité des personnages déjà existants, de nouvelles figures viennent ainsi se greffer à l’histoire, insufflant une nouvelle dynamique à la série et ouvrant par la même occasion de nouvelles perspectives scénaristiques. Tandis que l’évolution des personnages donne un nouveau souffle à la saga, un nouveau crime à La Perle Pourpre vient bouleverser le quotidien de la maison, mettant à l’épreuve la nature des liens unissant Chimère et sa mère.

Sans jamais sombrer dans le voyeurisme ou le misérabilisme, Christophe Pelinq et Melanÿn poursuivent avec brio la fresque historique entamée au cours des deux premiers tomes. En dépit de certaines facilités scénaristiques et de quelques retournements de situation prévisibles, le récit ne perd cependant ni en rythme, ni en efficacité. Le trait, toujours aussi alerte, confère aux personnages une expressivité saisissante et les décors chiadés et soignés restituent à la perfection l’atmosphère tantôt flamboyante et sordide de la capitale à la fin du XIXème siècle.

Les auteurs démontrent une fois de plus leur parfaite maîtrise du récit, parvenant avec brio à faire progresser en parallèle les différentes lignes scénaristiques sans jamais altérer le rythme ou la fluidité de la narration.

L’arrivée de nouveaux personnages combinée à l’évolution de ceux déjà existants permet de relancer la série sur de nouvelles bases tout en évitant son essoufflement. Les nouvelles perspectives scénaristiques offertes par le quatrième tome laisse présager une suite toujours aussi captivante et pleine de promesses, que je ne manquerai sous aucun prétexte !

Publicités

2 réflexions sur “« Chimère(s) 1887, tomes 3 et 4 » de Melanÿn & Christophe Pelinq & Vincent

  1. Ton avis sur les 2 premiers tomes m’avait donné envie de découvrir cette série et je ne regrette pas d’être allée au-delà de mes a priori (car oui, je reconnais que j’avais peur que ce soit un peu trop « vulgaire » et glauque vu le résumé). Je suis d’accord avec toi, les auteurs ont trouvé le ton juste et l’angle adéquat pour aborder leur sujet. Je n’ai pas encore les tomes 3 et 4 en ma possession (je ne savais même pas qu’un quatrième tome était paru !! O_O) mais vu ton enthousiasme, je compte bien me les procurer rapidement pour poursuivre la série! :D. En tout cas, tes chroniques sont toujours aussi agréables à lire ❤

    • Waouh! Je suis ravie de t’avoir permis de franchir le pas! :D. Je trouve que les auteurs ont en effet fait un travail remarquable dans le traitement du sujet qu’ils ont choisi avec cette saga. Ils ont vraiment su trouver le juste ton pour faire transparaître toute l’horreur de certaines situations sans pour autant que le lecteur se sente trop mal à l’aise ou dans une situation de voyeurisme qui rendrait la lecture insupportable. Et puis ils ont su mettre en scène des intrigues captivantes, parfaitement menées tout en exploitant en merveille le contexte historique!
      J’ai appris la parution du tome 4 totalement par hasard (mais quelle heureuse surprise!) mais je n’ai cédé que très récemment après l’avoir trouvé d’occasion. Je sens que l’attente du cinquième opus va être horrible maintenant ^^.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s