« Catacomb City, tome 1 » de Hilary Wagner

 

 

 

 

 

 

Résumé

Juste sous nos pieds, enfouie dans les Catacombes, se trouve une mégapole moderne, où existe un royaume de rats remarquablement intelligents. Hélas, après un Coup d’État sanguinaire, la démocratie a été remplacée par une dictature dirigée d’une main de fer par un rat, le commandant Killdeer. Ce dernier exécute sans pitié les ordres de celui qui a instauré la terreur : Billycan, le cruel et pervers rat blanc. Poursuivis par les soldats de Killdeer, trois jeunes orphelins, les frères Vincent et Victor Nightshade et une jeune rate nommée Clever fuient les Catacombes. Alors que la situation est désespérée, les trois héros trouvent refuge dans le dernier bastion de la Résistance organisée autour de Juniper, le plus farouche ennemi de Billycan. En effet, le grand soldat n’est pas mort ainsi que la rumeur le prétend et il a même un projet fou. Restaurer la démocratie et battre le tyran avec son armée de rebelles à laquelle se joignent Vincent, Victor et Clever…

Mon opinion

★★

___Les habitants des Catacombes vivent sous la croupe d’un tyran, le Haut Ministre Killdeer, qui s’est auto-nommé il y a onze ans. Ce rat dirige d’une main de fer la ville souterraine, secondé dans sa tâche par un dénommé Billycan (un ancien rat de laboratoire qui parle de lui à la troisième personne) et occupant le double poste de Grand collecteur et Commandant de l’armée de la mort. Depuis l’arrivée de Killdeer au pouvoir, les habitants de la cité vivent dans la terreur et sont obligés de verser hebdomadairement la dîme sous peine de lourde sanction. Les orphelins mâles sont enrôlés de force dans l’armée, tandis que les femelles qui n’ont pas droit à l’éducation, deviennent esclaves, travaillent comme cuisinières et finissent souvent pas mourir de faim.

___Dans ce climat de terreur, une lutte clandestine contre Killdeer s’est progressivement organisée, avec à sa tête, Juniper, le plus farouche ennemi de Billycan. Cette faction de rebelles aspirent à bâtir secrètement une nouvelle cité afin de ressusciter l’époque regrettée de Trilok (qui fut le premier haut ministre des Catacombes). Mais le chemin de la reconquête de la liberté s’annonce long et difficile…

*______________*______________*

___Dès les premières pages de Catacomb city, nous voilà propulsés au coeur d’une course-poursuite effrénée entre les frères Nightshade et les soldats de l’Armée de la Mort. Une entrée en matière pour le moins efficace, et habilement menée par l’auteure qui parvient ainsi à happer le lecteur en quelques lignes sans pour autant que ce dernier se sente totalement perdu au coeur de ce monde nébuleux. En effet, Hilary Wagner démontre rapidement son aptitude à concilier efficacement récit d’aventure bourré d’action avec des passages plus descriptifs permettant ainsi au lecteur de cerner rapidement l’univers dans lequel il évolue sans pour autant que la narration s’en trouve ralentie. Car loin de nous noyer dans un flot d’informations susceptibles de casser le rythme de l’intrigue, Hilary Wagner en dévoile les détails avec parcimonie et pertinence, distillant les éléments clés uniquement au moment opportun.

___A mesure que le fil de l’intrigue se délie, le lecteur se familiarise avec les codes de cette société anthropomorphique plus vraie que nature. Peu à peu, on en apprend également davantage sur le passé de la cité et les circonstances ayant conduit à la dictature. Si les révélations et le schéma proposé par l’auteure restent foncièrement assez attendus, leur exploration à travers le prisme d’une société de rongeurs font de Catacomb city un petit bijou d’intelligence et d’originalité.

___Non content de conférer tout son charme à l’intrigue, ce procédé permet en outre à Hilary Wagner d’aborder des thèmes graves avec une certaine distance et un ton approprié au public visé. En utilisant les animaux pour créer une société fictive, Hilary Wagner tente d’insuffler à son histoire des allures d’apologue. Derrière le masque du récit plaisant et dynamique qui tempère le fond du propos, elle s’applique à démontrer (de façon simplifiée), la mise en place et les mécanismes d’une dictature.

___Si pour le lecteur averti, la démonstration reste somme toute assez sommaire, le procédé employé et la société ainsi que l’univers sous-terrain imaginés par l’auteure ne manquent ni de charme ni de créativité. Si de fait, l’intrigue en elle-même reste très convenue et réunit tous les ingrédients attendus dans un roman jeunesse, (à savoir un scénario rythmé, sur fond de lutte du bien contre le mal, porté par des personnages stéréotypés et agrémentée d’une histoire d’amour des plus prévisible), elle ne souffre cependant d’aucune incohérence ou d’erreurs de construction majeure. Qui plus est, rondement menée de bout en bout, et portée par un style fluide et efficace, l’intrigue servie par Hilary Wagner regorge de surprisessous la forme de petites révélations intelligemment pensées et parfaitement amenées. Je pense par exemple aux détails relatifs au passé de Billycan ou aux motifs imaginés par l’auteure pour justifier l’origine de sa cruauté. Autant de détails et de trouvailles ingénieuses venant ajouter encore une touche de charme à un livre qui n’en manque décidément pas ! Une série que je ne vais pas manquer de surveiller. 😉

Sous la forme d’un récit anthropomorphique, Hilary Wagner s’attèle à créer une histoire à la fois plaisante et didactique visant à expliquer les mécanismes de la dictature. L’univers fantaisiste (et très réussi !) ainsi que la narration dynamique viennent tempérer la gravité du propos au décours d’une intrigue solidement construite et rondement menée. Si on peut regretter la simplicité de l’intrigue sur le fond, le manque d’évolution des protagonistes ou la facilité déconcertante avec laquelle ils surmontent les différents obstacles sur leur route, Catacomb city n’en demeure pas moins un récit d’aventure entraînant et bourré de charme qui séduire les jeunes lecteurs… comme les plus grands !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s