« Un intérêt particulier pour les morts » de Ann Granger

 

 

 

 

 

 

Résumé

Lizzie Martin accepte un emploi auprès d’une riche veuve dont la précédente dame de compagnie s’est enfuie avec un inconnu. Mais quand le corps de la jeune fille est retrouvé dans le chantier de la gare St Pancras, Lizzie décide de mener sa propre enquête. Elle pourra compter sur l’aide d’un ami d’enfance devenu inspecteur, Benjamin Ross,pour découvrir la vérité sur la mort de cette femme dont le sort semble étroitement lié au sien.

L’auteur

__Ann Granger est un auteur de romans policiers et historiques très prolifique, avec plus de trente romans parus en Angleterre. Elle a rencontré un franc succès international avec sa série « Lizzie Martin », qui comporte déjà quatre volumes. Un intérêt particulier pour les morts est le premier opus de cette série à paraître en France. Ann Granger a travaillé dans les ambassades britanniques de nombreux pays, dont la République tchèque, la Zambie et l’Allemagne. Elle vit désormais dans l’Oxfordshire.

Mon opinion

★★

___Une enquête policière sur fond d’époque victorienne, il ne m’en fallait pas davantage pour me jeter sur « Un intérêt particulier pour les morts ». Autant dire que je fondais beaucoup d’espoir sur ce titre et ma lecture achevée, je peux vous assurer que la quatrième de couverture tient toutes ses promesses ! J’ai adoré !

___A la suite de la mort de son père, Lizzie Martinse voit contrainte de quitter sa région natale du Derbyshire pour aller vivre à Londres, chez sa tante, Mrs Parry.En effet, la bonté et la générosité excessive du Dr Martin envers ses patients, ont placé sa fille dans une situation pécuniaire très délicate, cette dernière s’étant retrouvée sans le sou après la disparition du médecin. Pourtant, Lizzie ne lui en tient aucune rigueur et on se rend rapidement compte qu’elle se révèle être une jeune femme indépendante, en avance sur son temps et au fort caractère.Sa mère étant morte alors qu’elle n’avait que trois ans, elle a été élevée par son père, qui avait peu de temps à lui consacrer. Lizzie était donc laissée aux bons soins du personnel de la maison et a bénéficié d’une éducation « légère ». Si son franc-parler et sa spontanéité ne se conforment pas aux moeurs de l’époque, c’est pourtant ce qui la rend extrêmement attachante aux yeux du lecteur. En effet, ce décalage permanent entre ce que l’on attend d’elle et sa manière de se comporter occasionne des situations délectables. Déterminée sans être butée et dotée d’un esprit vif, elle se montre relativement clairvoyante dans ses jugements(même s’il peut lui arriver de se tromper!) et se démarque ainsi des héroïnes dénuées de bon sens ou faisant preuve d’une lenteur d’esprit affligeante. Sans compter que sa lucidité ne s’arrête pas aux gens qui l’entourent. Consciente de ses défauts, et des situations délicates dans lesquelles son comportement pourrait la conduire, Lizzie fait de son mieux pour tempérer son fort caractère.

___L’autre personnage principal de cette intrigue est l’inspecteur Benjamin Ross, chargé de l’enquête. Au cours du récit, on découvre que ce dernier a eu une enfance difficile et que le père de Lizzie a joué un rôle important dans sa vie et dans sa réussite. En effet, Lizzie et Ross s’étaient déjà rencontrés de nombreuses années auparavant, alors qu’ils n’étaient encore que des enfants. Bien qu’ils ne se soient pas réellement côtoyés durant leur jeunesse, la relation que nouent rapidement Lizzie et Ross rappelle celle de deux amis d’enfance qui se seraient toujours connus. Ainsi, le duo qu’ils forment est terriblement attachant et si on imagine assez vite la tournure que leur relation va prendre, l’auteure parvient à maintenir intact notre intérêt quant à l’évolution de leur histoire.

___Les autres protagonistes ne manquent pas non plus de personnalité et leur cohabitation aboutit à des situations cocasses ainsi que des dialogues drôles et piquants, donnant à l’intrigue tout son rythme. La plume d’Ann Granger est exquise, vive et teintée d’ironie tant et si bien que même lorsque l’enquête piétine, on ne s’ennuie pas une seule seconde.

  • Parmi ces personnages de « second plan », il y a d’abord Mrs Parry,veuve d’un homme ayant fait fortune dans l’importation de tissus exotiques et qui jouit donc d’une situation des plus confortables. Il apparaît bien vite que sa seule préoccupation est d’ailleurs de conserver le bien-être auquel elle est habituée.
  • Il y a ensuite Frank Caterton, le neveu de Mrs Parry. Comme Lizzie, il s’est retrouvé sans un sou à la mort de ses parents et travaille au Foreign Office.
  • On rencontre également le Dr Tibbett,un ecclésiastique et ami proche de Mrs Parry. Pourvu d’idées très arrêtées sur le rôle des femmes dans la société, il passe son temps à sermonner Lizzie au sujet de sa conduite.
  • Mais on fait aussi la connaissance de Simms le majordome qui a l’art de se mouvoir en silence, Bessie, la fille de cuisine, au caractère bien trempée malgré son jeune âge… Et ce n’est là qu’un échantillon des personnages que l’on rencontre, ma liste étant loin d’être exhaustive !

___L’époque victorienne est remarquablement restituée. Sans user de riches descriptions, l’auteure réussit pourtant à peindre un tableau relativement réaliste de l’époque: exploitation des mines de charbon, pauvreté… même si on sent que le regard porté est contemporain, j’ai beaucoup apprécié la manière dont Ann Granger a exploité le contexte historique, ne se contentant pas de l’utiliser comme un simple prétexte.

___L’intrigue est convaincante, bien ficelée même si finalement, elle ne présente pas vraiment d’originalité particulière. Les amateurs de scénarii complexes ou d’atmosphère électrique et angoissante resteront certainement sur leur faim mais quand bien même on pourrait regretter cette absence de tension, il n’en reste pas moins une intrigue entraînante, remarquablement mise en valeur par les personnages hauts en couleurs et l’univers dans lequel ils gravitent. Sans compter qu’en dépit d’une enquête policière dépourvue de véritable tension, Ann Granger est tout de même parvenue à me surprendre quant au coupable, usant pour ce faire de tous les codes du genre, à savoir, multiplication des fausses pistes tout au long de l’intrigue et dissimulation d’indices sous la forme de détails apparemment sans intérêt. Bref, un presque coup de coeur !

Pour finir, une mention particulière pour la traduction (de Delphine Rivet); bien que n’ayant pas lu la, j’ai trouvé la version française excellente, fluide, très agréable à lire (sans tournure de phrase étrange ou d’expression maladroite comme dans certaines traductions) ! La vivacité du style, les réparties et autres traits d’humour de l’auteure sont très bien rendues. Le deuxième tome est d’ailleurs en cours de traduction… j’ai hâte !

A la frontière entre Anne Perry et Jane Austen, Ann Granger nous offre avec « Un intérêt particulier pour les morts » le premier volet d’une série très prometteuse ! Parmi les points forts, on peut citer les personnages bourrés de charme et très charismatiques qu’on quitte avec beaucoup de regret, (en particulier l’héroÏne principale, Lizzie Martin), ainsi qu’un scénario convaincant même s’il manque peut-être d’un peu de tension parfois, et une époque victorienne parfaitement restituée. La plume de l’auteure, aussi drôle qu’acérée, est absolument exquise. Une excellente découverte et une série à découvrir pour tous les amateurs du genre !

En Bref

___On aime : Un roman à la frontière entre Anne Perry et Jane Austen. Ann Granger a un style exquis, à la fois drôle et acéré. L’intrigue ne manque pas de rythme, portée par des personnages pleins de charme et de charisme, qui donnent lieu à des dialogues drôles et piquants ainsi qu’à des situations cocasses. J’ai eu un véritable coup de coeur pour le personnage de Lizzie Martin, une héroïne indépendante, pourvue d’un sacré caractère et d’un esprit vif. J’espère rapidement la retrouver dans de nouvelles aventures !

___On regrette : Une enquête policière qui bien que convaincante manque peut-être d’un peu de tension et de noirceur. J’aurais aimé un peu plus frissonner à certains moments.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s